Connect with us

nouvelles du monde

Les scientifiques identifient 6 cibles potentielles de médicaments pour Covid-19

Mapdow

Published

on

Londres: En établissant le profil de la réponse immunitaire au roman coronavirusgravement malade Covid-19 patients, les scientifiques ont identifié un cadre uniquemotif de six molécules qui pourraient être utilisées en tant que cibles thérapeutiques pour lemaladie.

Les chercheurs de l’Institut de recherche en santé Lawson au Royaume-Uni,ont testé les échantillons de sang prélevés sur des patients gravement malades à LondresCentre des sciences de la santé (LHSC).

Sur la base de l’analyse, publiée dans la revue Critical Care Explorations,les scientifiques ont découvert top six molécules dans le sang de Covid-19 positifsles patients dans l’unité de soins intensifs (USI), ce qui les distingue deceux sans maladie.

Selon les scientifiques, le système immunitaire de certains Covid-19 patientsoverreacts au virus et provoque une « tempête de cytokines » dans laquelle élevéles niveaux de molécules inflammatoires naturelles de leur corps endommager les cellules saines.

Dans la recherche, les scientifiques ont évalué 30 participants – 10 Covid-19patients et 10 patients souffrant d’autres infections admis à LHSC de forte intensitéunité de soins (USI), ainsi que 10 participants témoins en bonne santé.

Ils ont attiré le sang des patients par jour pendant les sept premiers jours de soins intensifsl’admission, a traité les échantillons dans un laboratoire, puis analysé les données à l’aideMéthodes statistiques.

Sur les 57 molécules inflammatoires que les scientifiques ont étudié chez le patientéchantillons, ils ont constaté que six étaient uniquement élevé dans Covid-19 ICUles patients.

Ceux-ci ont été les molécules du facteur de nécrose tumorale, granzyme B, choc thermiqueprotéine 70, l’interleukine-18, l’interféron-gamma-inductible 10 protéine, etélastase.

Lorsque les chercheurs ont utilisé l’intelligence artificielle pour valider leurles résultats, ils ont constaté que le profilage de l’inflammation a pu prédire laprésence de Covid-19 chez les patients gravement malades avec 98 pour cent de précision.

L’équipe a également constaté que l’une des molécules – choc thermique protéine 70 -a été fortement associée à un risque accru de décès lorsqu’elle est mesurée enle sang au début de la maladie.

Selon Fraser, la compréhension de la réponse immunitaire de est primordiale pourtrouver les meilleurs traitements pour

COVID-19 [FEMININE.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

nouvelles du monde

Les nouvelles de Criquets Entrez Nuées Région de la capitale nationale en Inde, les résidents Vidéos Partager Creepy ‘

Mapdow

Published

on

By

l’Inde a été confrontée par une menace acridienne. À la fin40 jours, l’Inde a fait face à des essaims de criquets attaquer et détruire les culturesdans plusieurs Etats, comme le Rajasthan, du Bihar, Madhya Pradesh, Uttar Pradesh,Chhattisgarh, Gujarat, Maharashtra et Odisha. La menace devraitterminer par les pluies approche.

La deuxième vague de essaims est entré dans Gurugram, qui fait partie deLa région de la capitale nationale de l’Inde (RCN). Les insectes aussi retournés en Indepar l’état du désert du Rajasthan, qui partage une frontière avec le Pakistan.

Les résidents de la RCN, le samedi a pris à Twitter pour poster des images lugubres etvidéos des insectes, ce qui assombrit les cieux et planant au-dessus des maisons.#LocustsAttackDelhi est une tendance sur Twitter en Inde.

Les gens sont aussi expriment leur déception à ne pas être mis en garde par leDelhi et Haryana gouvernements d’État au sujet de la possibilité d’un criquetattaque.

Plus tôt ce mois-ci, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture(FAO) avait noté que les essaims de criquets pèlerins ne seraient pas en mesure de survivre à l’Indesaison de la mousson.

Les insectes, cependant, devraient revenir au Rajasthan de l’Inde avec ledébut des pluies de mûrir rapidement et pondent des œufs.

Le 24 Juin, B.R. Kadwa, le directeur adjoint de l’Agriculture du RajasthanDépartement, a révélé que le gouvernement de l’Inde a prévu d’utiliser la Marinehélicoptères pour contrôler la deuxième vague d’attaques de caroube, qui devraitpour durer un mois.

Continue Reading

nouvelles du monde

Diplomate russe dit Rapports sur le rôle de Moscou dans Meurtres des troupes américaines en Afghanistan « Faux Nouvelles »

Mapdow

Published

on

By

MOSCOU (Spoutnik) – Les rapports des médias citant des évaluations du renseignement des États-Unisalléguant que le renseignement russe a sollicité les meurtres de soldats américains parles talibans en Afghanistan sont encore une autre nouvelles de faux pinçant perturber leprocessus de paix en Afghanistan, un représentant du ministère russe des Affaires étrangères a déclaréle samedi.

Selon le diplomate, il est devenu un fait généralement connu que les Etats-Uniscommunauté du renseignement a mis en place un réseau de remplacementsources de revenus tout sur le service en Afghanistan, y compris le trafic de drogue,militants de charge pour le passage des caravanes de véhicules, et des ristournes surcontrats militaires payé pour par l’argent des contribuables américains.

Au moins 15 talibans tués, 6 blessés par les forces de l’OTAN dans le SudAfghanistan

Le vendredi, le New York Times a publié un article où il a cité sans nomsources gouvernementales comme disant que le président américain Donald Trump a été présentéavec un rapport de renseignement qui a affirmé que Moscou aurait pu payéprimes aux insurgés islamistes armés en Afghanistan pour assassiner des États-Unissoldats. La sortie a déclaré Trump avait jusqu’à présent échoué à agir sur le rapport.

En Février, les Etats-Unis et les talibans ont signé un accord de paix qui a conclutours lors de séries de pourparlers pour lancer la poursuite du processus de réconciliationen Afghanistan après près de deux décennies de conflit armé et de l’insurrection.

La semaine dernière, Représentant spécial américain pour l’Afghanistan Zalmay Khalilzadque les pourparlers intra-afghans étaient plus proches que jamais après Kaboul et les talibanseffectué un échange important de prisonniers.

Continue Reading

nouvelles du monde

Pakistan International Airlines 150 motifs de pilotes avec des licences « douteux »

Mapdow

Published

on

By

Islamabad, le 25 Juin

Le cash-sanglé Pakistan International Airlines a annoncé jeudiqu’il a mis à la terre de 150 pilotes avec des « licences douteuses », un jour après lasonde rapport préliminaire de l’accident d’avion Karachi a accusé les pilotes etle contrôle du trafic aérien pour la tragédie qui a tué 97 personnes.

« Mise à la terre tant de pilotes aura une incidence sur l’opération de vol PIA, » laporte-parole du transporteur national dit, ajoutant qu’ils ont déjàa rejeté six pilotes avec des degrés de faux.

Les pilotes qui obtiennent leurs licences vérifiés seront autorisés, de retour au travailGeo Nouvelles a cité le porte-parole PIA comme disant.

Le transporteur national a annoncé jeudi qu’elle a mis à la terre de 150 pilotes avec« licences douteuses », un jour après le rapport de l’accident d’avion a blâmé lales pilotes et le contrôle du trafic aérien (ATC) pour l’incident, a ajouté le rapport.

« Nous avons demandé à l’Autorité de l’aviation civile d’envoyer la liste deslicences restantes, » le porte-parole.

« Nous reconnaissons le rapport et nous travaillons à rendre notre norme mieux. »

Dans une lettre adressée à l’autorité de l’aviation civile (CAA), président de PIA a demandél’autorité de l’aviation pour les détails des autres pilotes avec douteux etfausses licences commerciales.

« Des mesures seront prises contre tous ces pilotes avec des licences de faux, » PIAdit le président, ajoutant qu’ils prendront toutes les mesures nécessaires pour faire lala sécurité de l’exploitation commerciale.

La décision de fonder les pilotes a été prise après que le ministre de l’aviationGhulam Sarwar Khan a révélé à l’Assemblée nationale mercredi qu’ungrand nombre de pilotes commerciaux possédait « permis douteux », Aubejournal a rapporté.

Khan a déclaré que les pilotes ne sont pas concentrés et leur manque de concentration avaita causé l’accident.

L’erreur humaine par les pilotes et le contrôle du trafic aérien a causé l’accident duPakistan avion International Airlines (PIA), at-il dit.

Le porte-parole de PIA a reconnu les conclusions de l’enquête préliminairerapport d’enquête partagée avec le Parlement par le ministre de l’aviation surl’accident d’avion et réaffirmé la détermination de PIA pour plus de sécurité à l’améliorationnormes au sein de l’entreprise en utilisant les conclusions du rapport comme directeursprincipes, le rapport dit Aurore.

Il a indiqué que les enquêtes sur les licences douteuses émises par l’aviationrégulateur ont été mis en évidence par lui-même PIA à la suite de laincident est survenu dans Panjgur en Novembre 2018 où un ATR a dérapé sur lapiste, en utilisant la même approche chaude et haute, puis faire quelqueserreurs de niveau élémentaire, il a dit.

Cet incident a déclenché une enquête sur les titres de compétence du pilote qui ont étéjugé douteux. La même chose a été signalé à l’organisme de réglementation et le PIAdemandé au gouvernement de constituer une enquête de haut niveau sur la questionque le ministre de l’aviation a ordonné immédiatement.

Pendant ce temps, le PIA a suivi un autre 15 ces pilotes et tous étaientmise à la terre en attendant l’autorisation de la commission d’enquête. Cela a coûté Rs PIA175-200000000 en termes de salaires de ces pilotes, sans parleravantages et privilèges supplémentaires, a ajouté le rapport.

Le porte-parole a déclaré que sur la base de l’évaluation interne duen conséquence de la situation à cet événement tragique, le PIA ferades recommandations supplémentaires à l’autorité réglementaire pour plusamélioration qui est à l’ordre du jour, en disant que le régulateur seraitêtre nécessaire pour raffermir et apporter de tolérance zéro envers les délitsdans l’octroi et le contrôle des licences.

Le vol intérieur de Lahore à Karachi écrasé dans un quartier résidentielprès de l’aéroport international Jinnah à Karachi le 22 mai.

L’avion Airbus A320 de la compagnie aérienne nationale comptait 91 passagers et unl’équipage de huit ans quand il est écrasé dans la zone de jardin Jinnah près de modèle Colonyà Malir vendredi, quelques minutes avant son atterrissage. Une jeune fille est morte sur le terrainaprès avoir souffert des brûlures.

Deux passagers ont miraculeusement survécu l’accident. PTI

Continue Reading

Trending

Copyright © 2019 Mapdow.com